© 2017 par A vos Papilles

  • Facebook - Grey Circle
  • Pinterest - Grey Circle
  • Instagram - Grey Circle
Please reload

Posts Récents

Pique Nique chic urbain - les paniers gourmands d'artisans

24-Jun-2018

1/8
Please reload

Post à l'affiche

Comment choisir ses produits de la mer en respectant notre environnement ?

26/2/2016

cette idée vient de

 

Il y a quelques semaines, j'écoutais le capitaine Paul Watson (Sea Sheperd) dans une émission. Ce militant écologiste clame depuis des années notre devoir de consommer moins de poissons afin d'éviter la disparition des certaines espèces ;  ainsi que de moins poluer nos océans.

La croissance de la population mondiale et le caprice des consommateurs des pays développés à  vouloir consommer une espèce en particulier en fonction de leur envie (ou d'une recette de cuisine) participe à la mort certaine de beaucoup d'espèces aujourd"hui et dans un futur qui se rapproche de plus en pus.

 

C'est à nous, consommateurs avertis, de participer à la sauvegarde des espèces des fonds marins.

 

Oui, mais comment ?

 

Si vous aussi, vous pensez comme moi que votre poissonnier (de boutique, étal de marché ou encore de supermarché) est le mieux placé pour vous proposer les meilleurs poissons et crustacés du moment. SI vous aussi vous êtes persuadés que les ventes ne se font qu'en fonction des saisons, comme les fruits et les légumes ?

Et bien, vous n'êtes pas tout à fait dans le vrai.

 

Les différentes espèces ont certes une saison de pêche préférentielle en fonction des périodes de reproduction, mais pas seulement ...... le plus important étant le stock restant en fonction des zones de pêches.

SeaWeb Europe, ONG basée à Paris, travaille avec les différents acteurs de la filière pour contribuer au développement d’un marché de produits de la mer durables. L'association édite tous les ans un catalogue à jour destiné aux professionnels, et présente l’état des différents stocks d’une même espèce, la taille de maturité sexuelle et l’impact environnemental des techniques de production (de pêche et d’élevage). Ce guide a pour objectif de répondre aux interrogations des acheteurs professionnels de produits aquatiques, de stimuler leur intérêt vis-à-vis des enjeux environnementaux, et de les orienter vers les produits les plus durables, ou les moins menacés.

 

Etant donné que le guide n'est pas accessible au grand public, vous trouverez ci dessous les grandes tendances à suivre et/ou à éviter pour vos futurs achats en 2016 : 

 

LES POISSONS : 

Anchois : privilégier le golfe de Gascogne et baie de cadiz - éviter la Méditerranée

Anguille : espèce menacée de disparition  suspendez vos achats !

Bar ou Loup : achats déconseillés pendant la période de reproduction de janvier à mars. Préférez les poissons de taille sup à 45cm (maturité sexuelle). Aquaculture : vérifiez les conditions d'élevage.

Cabillaud : privilégier les stocks Nord-Est Artique et Islande - éviter la mer du Nord, la Mer d'Irlande et l'Ouest Ecosse.

Dorade / Daurade : privilégier grise ou royale - éviter la dorade rose de toutes les zones.

Eglefin (haddock) : privilégier mer du Nord, ouest ecosse - éviter Féroé, Irlande, Merc Celtique

Empereur celui de l'Atlantique Nord-Est est interdit à la pêche et ne doit plus se trouver sur les marchés. 

Espadon : privilégier le Pacifique Nord-Est et l'atlantique Sud - éviter la méditerranée et le sud-ouest de l'océan indien.

Grenadier : éviter tous les stocks

Lieu noir : privilégier l'Islande - éviter le Nord-est arctique

Merlan : privilégier la mer Celtique (plus de 30 cm) - éviter l'atlantique Nord-Est

Merlu : privilégier le stock Nord de l'Atlantique Nord-Est, les stocks de l'Atlantique Sud-Est et l'Afrique du sud - éviter le littoral Portugais et Espagnol, la Méditérranée et lePacifique Sud-Est.

Perche du Nil : éviter le lac Victoria. Ressource surexploitée. Limitez vos achats.

Raie : privilégier l'Atlantique Nord-Ouest (américaines) - éviter les stocks de raie brunette, raie blanche et de pocheteau gris qui sont épuisés.

Requins : éviter tous les stocks (excepté la roussette)

Sabre : éviter tous les stocks

Saint Pierre : privilégier l'Atlantique Nord-Est et la mer méditerrannée avec modération, de taille sup à 40 cm (soit > 600 grs)

Sardine : privilégierle golfe de Gascogne et l'Ouest Afrique, de plus de 15 cm - éviter la Méditerrannée et la péninsule Ibérique

Saumon : privilégier le saumon sauvage d'Alaska - éviter le saumon sauvage d'Atlantique car stocks très affaiblis. Aquaculture : vérifier les conditions d'élevage, privilégier le saumon certifié AB.

Sole : privilégier la manche occidentale et la mer du Nord (avec modération) - éviterla sole du Sénégal et la mer d'Irlande. Préférez les soles sup à 30 cm (soit >250grs). Eviter les achats pendant la période de reproduction soit de janvier à mar ou mai selon les régions.

Thon Albacore : privilégier les océans Pacifique et Indien - éviter l'Océan Atlantique. 

Thon rouge : privilégier l'Atlantique et la mer méditerrannée (avec modération) plus de 30 Kg pêché à la ligne de manière artisanale - éviter le Pacifique Sud des 3 océans. 

Truite : aquaculture : vérifier les conditions d'élevage.

Turbot : pêche à consommer avec modération ; aquaculture vérifier les conditions d'élevage et privilégier le bio.

 

LES CRUSTACES 

Gambas : privilégier les crevettes d'élevage provenant d'élevages bio - éviter les stocks de crevettes sauvages du large de la Guyane

Langoustine : privilégier les stocks du golfe de Gascogne et écossais, péchés au casier - éviter le stock de la mer Celtique.

Tourteau : privilégier la France - éviter l'Irlande et le Royaume Uni.

 

Toutes les zones à éviter changent d'une année sur l'autre. Il faut généralement un an pour que les stocks se régénèrent.

Il est tout à fait légitime de demander la provenance à son poissonnier. Tout comme il est plutôt pro de la part du poissonnier de ne pas proposer une espèce (même très demandée) pour ces raisons (cf : mon article sur la poissonnerie Van Hamme) .                                                                                    

 

 

Pour plus d'infos : le guide des espèces et SeaWeb Europe

 

 

 

 

 

 

 

 

Please reload