© 2017 par A vos Papilles

  • Facebook - Grey Circle
  • Pinterest - Grey Circle
  • Instagram - Grey Circle
Please reload

Posts Récents

Pique Nique chic urbain - les paniers gourmands d'artisans

24-Jun-2018

1/8
Please reload

Post à l'affiche

Paris 8ème - Manko ... ce n'est presque pas le Pérou

22/4/2016

cette idée vient de

 Voilà des mois que j'arpente la capitale à la découverte des restaurants et produits péruviens.

L'attente a été longue entre l'annonce de l'ouverture du restaurant de la star d'amérique latine, Gaston Acurio, en collaboration avec le groupe MOMA, et son ouverture réelle.

 

Du coup, j'en ai profité pour découvrir cette gastronomie qu 'on dit être une des meilleures du monde.

Le Pérou est un carrefour gastronomique de différentes cultures , fruit des différentes vagues d'immigrations depuis 500 ans. Dans l'assiette se mêlent les infuences Espagnoles, Japonaises, Chinoises, Africaines ou encore Italiennes.

C'est aussi une cuisine très saine grâce à l'immense diversité biologique de son territoire : on y trouve jusqu' à 4000 variétés de tubercules, 650 fruits, la présence en abondance de super aliments (quinoa, maïs, patate douce ...) et de poissons du Pacifique. Pas étonnant qu'une nouvelle vague de chefs et d'écoles de cuisine ont explosé depuis ces dix dernières années.

Ce qui est le plus remarquable, et à prendre comme exemple, les acteurs de la gastronomie font leur révolution en passant par leurs papilles : les chefs achètent auprès de cultivateurs de petits villages, ils relancent l'économie locale.

Tous sont fiers de pouvoir cuisiner des plats andins aux saveurs Japonaises (Nikkei) ou encore Européennes.

Les marchés de Lima et d'ailleurs sont très riches et abondants ; la diversité est telle que les idées de plats ne manquent pas.

 

Un repas traditionnel Péruvien est autour du partage, comme des tapas, composé la plupart du temps de la manière suivante : 

- un ceviche et/ou tradito (petit plat à base de poissons crus marinés)

- 1 salade (souvent à base de légumineuse)

- 1 plat "anticuchos" (mijoté ou en grillade) ainsi qu'1 accompagnement 

- et 1 dessert.

Le tout accompagné par un cocktail à base Pisco (eau de vie à base de mouts de raisins fermentés, différente en fonction des cépages présents dans le pays) à l'apéritif, suivi de bière locale. Pour ceux qui ne souhaitent pas d'alcool, l'Inca kola ou encore le chicha morada (à base de maïs violet et très sucré) sont très populaires. 

 

Afin de pouvoir comparer avec les autres restaurants péruviens de la capitale, j'ai donc naturellement commandé un menu typique chez Manko.

 

J'avoue avoir été très surprise par l'accueil au restaurant. La descente des marches dans l'ancienne salle des ventes Drouot est plutot froide et l'entrée du restaurant est très impersonnelle..... ou plutot, réservée à ceux que l'hôte d'accueil, soit Tony Gomez, connait. Il n'a pas hésité à accueillir des personnes arrivant après nous, en priorité . Un restaurant qui traite ses invités différement en fonction des affinités "show biz"... je fuis! 

 

Le bar est très appréciable, dans les teintes dorées, tout est bien pensé par l'architecte Laura Gonzales (ambiance se rapprochant de celle de l'hôtel 1K). Le pisco saur est très bon et équilibré, réalisé par un barman de bon niveau.

 

La salle de restaurant est entourée par les cuisines ouvertes. Ce côté transparent est très appréciable. La brigade semble péruvienne, tout comme une partie des serveurs en salle. L'accueil est plutot chaleureux, on sent néanmois que la plupart des serveurs ne sont pas du métier .... c'est un peu dommage car, pour moi, le service reste tout aussi important que la qualité de la cuisine. 

 

Ceci dit, la vérite de ce restaurant est clairement dans l'assiette.

Le choix des matières premières, les assaisonnements, les cuissons sont vraiment à la hauteur.

Ceviche à la sauce traditionnelle leche de tigre était réalisé pour un palais européen et très goûteux. 

Le poulpe était parfaitement cuit et le boeuf juste fondant à souhait.

En revanche, je ne suis pas fan de diner avec la musique à fond ..... c'est très personnel .

 

Vous avez la possibilité d'aller ensuite au cabaret pour profiter d'un spectacle mis en scène par Garou. Nous étions prêts dès 22h30 au bar en attendant l'ouverture imminente.... qui finalement n'était que vers minuit. Du coup, je n'ai pas eu envie de rester pour le spectacle, peut être une autre fois.

 

Table à recommander si vous aimez l'ambiance show off.

Menu 6 plats 65 € (à partager à partir de 2 personnes)

Carte du soir, compter entre 58 € et 80 € par personne.

 

MANKO

15 avenue Montaigne, 75008 Paris

Réservation uniquement 01 82 28 00 15 (à partir de 10h)

du lundi au vendredi midi et soir et samedi soir.